Le 20 octobre, nous élirons notre Parlement Fédéral. Les jeunes y sont nettement sous- représentés, avec actuellement seulement 4 jeunes de 30 ans et moins. La relève est pourtant bien présente et motivée. A Genève, 51 jeunes de tous bords confondus se portent candidat-e-s. Le Parlement des Jeunes Genevois a décidé de les valoriser à travers une liste les énumérant.

Les jeunes sont une des tranches d’âge les moins représentées dans nos institutions politiques. Actuellement seuls 4 jeunes de 30 ans et moins siègent au Conseil National. Au Conseil des Etats, il n’y en a aucun. Selon Jacques Neirynck dans Le Temps : « Il manque 48 parlementaires pour représenter statistiquement cette classe d’âge ». En effet, les 18-30 ans représentent 15% de la population, mais uniquement 1,6% des élu-e-s aux chambres fédérales. Cependant, de nombreux jeunes se portent candidat-e-s : à Genève, 51 jeunes femmes et jeunes hommes se sont lancé-e-s cette année dans la course au Conseil National. Trois se sont également portés candidats au Conseil des Etats. Le Parlement des Jeunes Genevois a souhaité augmenter leur visibilité.

Une représentation adéquate de la population est essentielle afin que les questions et les problèmes qui la touchent soient mis sur la table et que des solutions concrètes soient proposées. « Les souhaits de la jeunesse ne sont souvent pas pris en compte lors des décisions politiques et une meilleure représentation de celle-ci dans les instances politiques est un des moyens de palier à ce problème » nous dit Lara Atassi, présidente du Parlement des Jeunes Genevois. De plus, les jeunes sont plus tournés vers l’avenir. Leur présence dans les processus décisionnels permet de mieux préparer la Suisse à son futur.

A travers la diffusion de cette liste auprès des médias, le PJG ne souhaite pas émettre une recommandation de vote partisane, mais bien d’inviter à une plus forte mobilisation par et pour les jeunes. A cela s’ajoute une invitation, destinée aux partis politiques, à apporter davantage sa confiance en sa relève : investir dans une jeunesse qui s’engage est un investissement pour l’avenir de la Suisse.