Parlement des Jeunes Genevois

Engagement

Créée début 2014, la commission Engagement représentait à l’origine le groupe de travail spécialisé dans les questions touchant à la fonction « militante » du PJG. Elle a progressivement porté des projets divers touchant à la thématique de l’engagement des jeunes dans la société et en particulier à la lutte contre la tendance abstentionniste des jeunes. En 2015, la commission s’est spécialisée dans les interventions de sensibilisation à l’importance en tant que jeune de s’engager dans la société et d’utiliser ses droits politiques.

Dans le cadre de son projet phare « L’engagement débarque dans ta classe! », le PJG a visité dix-neuf classes de géographie de collégiens de quatrième année et deux de troisième année (six au Collège de Candolle, cinq au Collège de Saussure, deux au Collège Claparède (troisième année), six au Collège Calvin, deux au Collège Emilie-Gourd). Ce projet a fortement mobilisé les membres du PJG. Il consistait en des interventions de quinze minutes dans les classes des établissements scolaires du Secondaire II. Les membres commençaient par parler de l’importance de l’engagement au sens large, puis donnaient l’exemple de l’engagement associatif au PJG en présentant les intervenants et leur parcours pour finir par une présentation du projet easyvote et de l’importance de voter. La réalisation du projet « L’engagement débarque dans ta classe ! » a progressivement été facilitée par le soutien du Département de l’Instruction Publique (DIP).

Dans le cadre de la Semaine de la Démocratie organisée par la Chancellerie d’État en septembre, le PJG a eu la possibilité de toucher les volées de troisième année de l’Ecole de Culture Générale Ella-Maillart, de l’Ecole de Commerce Aimée-Stitelmann et du Collège de Staël en deux interventions de 45 minutes cette fois-ci et en lien avec les élections fédérales d’automne. Antoine Barde, Président du Grand Conseil genevois, a participé à l’une d’elles.

En partant du principe que les classes visées comptaient chacune 23 élèves et que les deux interventions de septembre regroupaient trois cents élèves chacune, ce sont 1063 élèves entre seize et vingt ans qui ont été touchés par ces interventions en 2015.

Pour les votations fédérales de février 2016, la commission Engagement est en train de préparer un projet de vote à blanc pour les collèges et certaines Ecoles de Culture Générale. En cas de succès, ce vote à blanc pourrait inclure plus d’établissements scolaires lors de prochaines votations.