Parlement des Jeunes Genevois

Culture

Aspect vaste mais aussi essentiel de la vie d’un jeune, la culture occupe une place importante au sein des activités du PJG. L’élaboration des projets se fait au sein de la commission « Culture » qui depuis sa naissance ne cesse de s’agrandir en nombre de participants mais également en quantité de projets.

Il est selon nous primordial de pouvoir fournir à la jeunesse des plateformes/lieux/événements de partage voir même d’incitation à différentes activités culturelles, et c’est dans cette optique que la commission travaille.

Parmi les projets actuels nous retrouvons :

« Open Stage Open Mind » (OSOM)

Un projet qui vise à ouvrir la scène aux jeunes talents, que ce soit des chanteurs, instrumentalistes, danseurs, comiques ou autres, qui débutent ou tentent de se faire connaitre, afin qu’ils puissent avoir accès à une scène et un public pour, pourquoi pas, dénicher de futurs talents. Le but est également de « forcer » le mélange, dans une optique purement constructive, afin d’éveiller la curiosité intellectuelle et artistique, et éviter les clivages quasi-sectaires qui détruisent la cohésion de la jeunesse.

Un partenariat avec des associations de préventions est également envisagé pour lier l’utile à l’agréable.

Retrouve toutes les informations sur notre page Facebook et sur la page OSOM (que tu peux volontiers liker par ailleurs!): https://www.facebook.com/openstageopenmind?fref=ts

« Arrête ton cinéma »

Tout simplement, des soirées cinéma offertes, ou moyennant une somme symbolique pour couvrir les frais de location de la salle ou autres, pour permettre un divertissement de temps en temps, sans aller se ruiner aux cinémas sur Genève, qui même à un tarif étudiant, restent extrêmement chers en comparaison avec d’autres pays.

Retrouve toutes les informations sur notre page Facebook et sur la page Arrête ton cinéma (que tu peux volontiers liker aussi!):

https://www.facebook.com/Arrête-ton-cinéma-459363127560766/

Alors si l’un de ces projets t’intéresse, ou que tu en as d’autres, n’hésite pas, rejoins le PJG et la commission « Culture ».